En France, près de 90 % des demandeurs d’emploi se tournent vers internet pour trouver un travail. Il semblerait cependant que seuls 20 % d’entre eux obtiennent un poste grâce à ce vecteur. 9,3 % de la population active était inscrite à Pôle Emploi en juin 2017. Si le site de l’établissement public arrive en tête des sites consultés pour la recherche d’emploi, de nombreuses autres ressources créatives ont vu le jour ces dernières années. JobAroundMe utilise la géolocalisation pour proposer à ses membres les offres d’emploi disponibles dans son secteur géographique. Cette application mobile se base sur l’expérience des candidats pour leur proposer des postes auxquels ils n’auraient pas nécessairement pensé. Jaipasleprofil.fr est dédié aux candidats au profil atypique comme les autodidactes ou les personnes en cours de reconversion vers un nouveau domaine d’activité. Chaque candidat peut poser son CV gratuitement et, chose rare, les entreprises peuvent, elles aussi, consulter la CVthèque gratuitement.

Ce site met en avant l’assurance que chaque CV sera lu. Une centaine d’entreprises à la recherche de profils atypiques postent régulièrement des annonces sur la plate-forme. PlacedesTalents règle l’affichage du profil de ses candidats en fonction de leurs résultats à des tests psychologiques. La plate-forme privilégie la personnalité des candidats au contenu de leur CV. Elle les classe selon 10 critères accompagnés de leurs diplômes et expériences. Si les candidats peuvent s’inscrire gratuitement, chaque publication d’une annonce coûtera 149 € à l’entreprise. Un quart des entreprises disent se servir des réseaux sociaux lors du recrutement de leurs employés. Jobthis se base sur les hashtags pour sélectionner les demandes d’emploi recensées sur Twitter. Il inclut un système de filtre pour les classer selon leur secteur d’activité ou leur localisation. Chaque annonce doit inclure le lien vers un CV Linkedin ou Viadeo et une photographie du candidat.

Sur Talent.io, chaque lundi, 5 à 10 % de candidats de la plate-forme sont mis en avant pour deux semaines, suite à un mode de sélection impitoyable. C’est aux recruteurs de leur offrir le poste le plus avantageux. Le principe de JobToday est de mettre en relation via un chat les candidats et les recruteurs, sur des postes peu qualifiés du secteur de la vente ou de la restauration par exemple. Leur promesse est de fournir un emploi en moins de 24 heures. Plus classique, mais d’une puissance inégalée, le métamoteur de recherche d’emploi Indeed recense les offres de toutes les plates-formes à la fois. Sa version française Jobijoba connaît également un certain succès en France.